Tiza Brown, is an American singer – author – composer originally from Michigan, a state which has birthed emblematic icons R&B / Soul music like Aretha , Diana , Stevie ou Marvin…
Tiza is a artist reputed for having frequented some of the best musical scenes in Switzerland and the neighboring countries during her years in Europe (Gurten Festival, KKL, Kursaal, AVO Festival, Geneva Arena, Montreux Jazz Festival…)
From Jazz to Gospel without passing by the Soul or even the Funk, her warm and powerful voice can also be heard in the discos on tracks published on any number of Dance / House compilations .
Amongst other accomplishments, Tiza has also had the pleasure to perform with Phil Collins, Phil Perry or saxophonist Gerald Albright, assured the opening act for artists such as James Brown, Maceo Parker, Candy Dulfer, Erykah Badu…
 … She also made her mark on and behind the theatrical in any number of musical comedies (Chicago, Rent, Fame, Hello Dolly…).
Tiza Brown is backed up by guitarist Chris Bovet, bassist David Caraccio and drummer Steve Grant....
Tiza chante. Elle est originaire du Michigan, oui, comme Aretha, Diana, Stevie ou Marvin. Tiza s'appelle Brown, oui, comme James. Références évidentes. Trop peut-être. Car Tiza Brown a franchi la gouille il y a un petit bout de temps déjà, et c'est en Europe qu'elle a développé un univers musical qui ne doit rien à personne.

A true original !

Après avoir publié des disques sous différents noms, foulé les scènes les plus prestigieuses de Suisse (Montreux Jazz, Arena de Genève, Gurten, Avo Festival, Kursaal, KKL) et même ravagé les dancefloors grâce à des titres publiés sur des compilations House, Tiza Brown revient en 2015, armée d'un CD imparable baptisé « Hybrid Soul ».

L'affaire est emballée en 36 minutes et 24 secondes, pas vraiment le temps de s'égarer dans le dilué ou le superflu. Pour un disque compact, c'est un disque compact. Neuf compositions originales, écrites et produites par Tiza et ses musiciens, Steve Grant (batterie), David Caraccio (basse) et évidemment son alter ego guitariste Chris Bovet.

On a beaucoup trop lu ou entendu des musiciens expliquer qu'ils pensaient avoir réussi à capturer l'énergie du live en studio. C'est rarement vrai, mais dans le cas de « Hybrid Soul », c'est difficilement contestable. Avant même d'écouter la première note de ce brûlot soul-rock, retournez la pochette: le regard de Tiza (if looks could kill...) devrait suffire à vous convaincre qu'on ne plaisante pas avec le groove, brothers and sisters !!!!
 
La preuve – par neuf, donc ! - Visitez la page Music pour vous faire une idée....